23/02/2010

Visez au bon endroit

w11363

C'est joliment dit, n'est-ce pas ?

04/09/2009

La STIB et le respect

Voir mes billets du 18 mai et du 10 juin.

Au terminus Rogier (City2) du tram 25, pas de changement. Aucun respect pour les passagers.

Je comprends l'affichage « réservé » pour éviter une bousculade entre les passagers qui descendent et ceux qui souhaitent y monter.

Mais dès que les passagers sont descendus, pourquoi ne pas afficher le numéro de la ligne (25 ou 55) ?

Hier un monde fou et suite au mouvement de certaines personnes en attente et montant dans un tel tram, je quitte ma place assise. Raté ! Ce n'était pas un 25. Evidemment « qui part à la chasse perd sa place » !

Ce soir un peu avant 18h, deux trams toujours « réservé » quand j'arrive. L'un se remplit. Je demande au conducteur si c'est un 25 (car un 55 vient de partir). Le conducteur me répond aimablement que oui comme il l'a sans doute fait avec les passagers précédents. Que de OUI ! Au lieu d'afficher le numéro.

Peu après le tram d'à côté se remplit. Il part presque vide. Qu'est-ce que je lis ? 25 destination Boondael ! J'aperçois le conducteur de notre tram qui se retourne en souriant. La bonne farce qu'il nous a faite !

Le tram précédent est parti quasi vide. Celui-ci partira bondé et devenu alors irrespirable. Merci Monsieur le conducteur.

Quand je descends, que vois-je ? 25 destination Marie-José. Peut-être des passagers, montés au terminus Rogier et avant le départ du tram 25 précédent, ont-ils eu la mauvaise surprise de devoir attendre le tram 25 suivant.

Merci Monsieur le conducteur. Quelle bonne farce n'est-ce pas ?

Voilà comment la STIB (Société des Transports Intercommunaux Bruxellois) et ses conducteurs respectent les passagers.

En est-il de même sur d'autres lignes ?

Je ne pensais pas envoyer ce texte à la STIB. Quelle utilité? Mais j'ai recherché les réponses à mes messages précédents. Voir ci-dessous : « N'hésitez donc pas à nous envoyer des remarques spécifiques à ce sujet, que nous transmettrons aux responsables du conducteur concerné. ». Je vais donc peut-être l'envoyer.

   

Messages entre STIB et moi

(Mon blog sert de mémo)

   

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
.
Subject: STIB - Dossier *****
Date: Tue, 16 Jun 2009
From: relationsclientele@STIB.IRISNET.BE
.
Madame,
Nous vous remercions de nous avoir fait parvenir votre message.
Nous sommes bien conscients des difficultés que rencontre l'axe Nord-Sud, qui est bien loin des performances espérées à l'origine.  Ceci est notamment dû aux multiples modifications et amendements demandés par certains et qui ont dénaturé le projet initial.
Toutefois, la STIB a bien circonscrit l'essentiel des problèmes et compte prochainement y appliquer les solutions pour chacun d'entre eux dont le problème de ralentissement à l'entrée de la gare du Nord.
Nous regrettons vivement les désagréments rencontrés et espérons que vos prochains déplacements pourront se dérouler dans les meilleures conditions.
Cordialement,
N G (Mr)    Relations Clientèle     070 23 2000
xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
.
From: Francine    Sent: mardi 16 juin 2009
To: Relations clientele    Subject: RE: STIB - Dossier *****
.
Monsieur
Merci de m'envoyer un message mais je n'y lis aucune réponse à mes trois questions.
Mes questions :
1- Prévoit-on dans un avenir rapproché la possibilité à la place de Brouckère d'à nouveau attendre assis dans le bus 66 le départ de celui-ci ?
2- Prévoit-on dans un avenir rapproché la suppression de l'affichage « réservé geen dienst » et l'affichage des numéros lorsque les trams 25 et 55 entrent dans la station Rogier ?
3- Prévoit-on dans un avenir rapproché l'augmentation du nombre de sièges à la station Rogier ?
Bonne journée.
F S
xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
.
RE: STIB - Dossier *****
De :  Relations clientele (relationsclientele@STIB.IRISNET.BE) 
Envoyé : mercredi 15 juillet 2009
.
Madame,
Nous nous excusons pour notre réponse tardive, des circonstances exceptionnelles ne nous ayant pas permis de respecter nos délais habituels.
1)
Le terminus des bus à De Brouckère a été modifié suite à des problèmes de manque de place au terminus de la rue de l'Eveque, surtout depuis que la ligne 66 est exploitée à l'aide de bus articulés. C'est ainsi que les bus 66 stationnent maintenant dans la rue des Augustins. Malheureusement, pour des raisons de sécurité (gabarit du trottoir), l'embarquement n'est pas autorisé à cet endroit mais uniquement à l'arrêt de passage (Anspach - De Brouckère). Il s'agit d'une mesure définitive.
2)
Les trams 25 et 55 entrent dans la station Rogier avec le film "Réservé" pour éviter que tous les gens attendant dans la station se mettent tous sur le quai, bloquant ainsi les personnes qui descendent du tram. Il est vrai que le mouvement voyageurs est assez important sur les lignes 25 et 55. En plus, certains trams de la ligne 25 repartent comme 55 et inversement, donc pour éviter toute confusion les trams entrent avec le film "Réservé".
Il va cependant de soi que nos conducteurs doivent changer cet affichage, généralement si les voyageurs dans le tram sont descendus ou après avoir changé de poste de conduite. Le même principe vaut pour l'affichage du temps d'attente: nous demandons à nos conducteur d'afficher celui-ci après avoir changé de poste, sauf s'il s'agit d'un nouveau 3000 (et pour autant que l'affichage du temps d'attente alternant avec la destination fonctionne), ou encore si le tram part (quasi) immédiatement. N'hésitez donc pas à nous envoyer des remarques spécifiques à ce sujet, que nous transmettrons aux responsables du conducteur concerné.
3)
Nous envoyons cette suggestion à notre direction Métro, tout en sachant que la STIB n'est pas propriétaire des stations et que toute demande dans ce sens doit être validée par la Région de Bruxelles-Capitale.
Cordialement,
S L        STIB - Relations Clientèle

10/06/2009

Stib en mouvement

Tram 25 en soirée. Après 17h. En direction de City2.
But : café, peut-être gâteau citron meringué, lecture du journal en attendant de me rendre à la réunion de Esperantista Brusela Grupo.

Au moment de tourner dans la rue du Palais, arrêt. Arrêt prolongé. Pourquoi ? Quelques passagers disparaissent. Annonce : panne de courant. Je ne comprends plus quand je vois arriver le tram 25 suivant.

Je me décide à faire le chemin à pied. Cela devient une habitude depuis les derniers changements de la Stib.

Il y avait encore une portion de mon gâteau favori. Excellent pour le moral et pour récompenser mes jambes qui n'étaient pas disposées à marcher aujourd'hui. En sortant en retard (vu le début retardé à cause de la panne), pluie. Aucune envie de me rendre à De Brouckère pour le métro d'autant plus qu'il est tard. Tant pis pour la réunion.

Direction tram 25 à City2. Pas de métro. Ni trams 25 ou 55. Des bandes d'interdiction de passage. Toujours la panne ?

Donc obligation d'affronter la pluie et d'attendre le bus 66 à De Brouckère. Il y en aura deux qui arriveront au terminus. Tant pis pour les futurs passagers qui attendent sous la pluie. La Stib s'en f....

La publicité de la STIB sortie pour les derniers changements dans le métro est vrai de vrai.
Le nouveau métro fait bouger Bruxelles. En métro et en trams.

A quand l'élection des cadres de la STIB ?

Voyons le côté positif. Peut-être que cela me permettra de perdre quelques grammes ? Faut pas rêver.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Je répète ce que j’ai écrit dans mon billet du 18 mai 2009 :

Quand on est un usager des transports publics de Bruxelles, il vaut mieux être en bonne santé, ne pas travailler, ne pas être pressé, avoir un bon sens de l'équilibre, ne pas chausser de lunettes (souvenir du jour où les portes se sont refermées et mes lunettes prises en étau sont descendues plus vite que moi !), ne pas être distrait, et être un peu devin (l'expérience aide).

10/01/2009

Hôtel gratuit pour sans-abri

D'après Le Soir de vendredi 9 janvier 2009 par Patrice Leprince. Egalement sur le site du journal.

Le patron de l'hôtel Mozart, un trois étoiles, rue du Marché aux Fromages (également appelée rue à Pittas), a mis gratuitement des chambres avec petit déjeuner à disposition d'une soixantaine de démunis.
Ahmed Ben Abderrahman : « Mon fils m'a demandé de faire un geste, il m'a dit : "papa, tu as l'habitude de bouger. Alors bouge !" ».

Contacts avec le Casu* qui gère le dispositif hivernal d'encadrement des sans-logis. « Un joli geste de solidarité comme celui de ces pompiers qui viennent renforcer les maraudes partant à la rencontre des sans-abri. »

* Casu = Centre d'action sociale d'urgence.

D'après un article sur le site de la Dernière Heure : ce patron pratique ainsi depuis 16 ans que son hôtel existe !

>>>>>>>>>>>>>>>>
Bravo !

08/01/2009

Canalisations bruxelloises fragiles et gel

Cliquez pour le site officiel de Vivaqua

Hier, en rue une canalisation a sauté et des caves ont été inondées.
D'où coupure d'eau.
L'eau à nouveau disponible le soir.
Surprise ce soir en rentrant, à nouveau coupure d'eau et dépliant dans la boîte aux lettres.
Coup de fil à Vivaqua. La canalisation a de nouveau sauté. On y travaillera demain.
Vu la température négative à l'extérieur, pas de « cols de cygne » (prises d'eau en rue) à disposition des habitants.
Deux jours de suite. C'est la joie...

http://www.vivaqua.be/
Téléphone : 02-739.52.11
Permanence technique 24h/24.

21:17 Écrit par Fr@ncine dans Bruxelles Ville et Région | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : vie quotidienne |  Facebook |