28/12/2009

Henri Weyts

0w10495b Qui est Henri Weyts ?

Au parc Josaphat, un peu caché, près de l'endroit où s'élevait la Laiterie, on peut apercevoir, si on est attentif, un monument érigé en l'honneur de Henri Weyts, compositeur, 1868-1934.

On peut y lire une phrase qui interpelle :
« Nul n'a mieux traduit la souffrance, le labeur, la joie du peuple ».

Dommage que la gravure soit un peu effacée.
Va-t-on la rénover comme d'autres sculptures du parc ?

Qui est donc Henri Weyts ? Quand fut érigé ce monument ? Qui l'a payé ?

Peu de renseignement à trouver sur internet.

 

D'après google-books
- Dans le « dictionnaire de la chanson en Wallonie et à Bruxelles » de Robert Wangermée, page 181.
Henri Weyts était chef de la chorale « l'Echo du peuple ».
Des journalistes ont retrouvé une série de partitions de ce musicien
.
- dans « Catalog of copyright entries, Volume 26, Numéros 1-12 » par Library of Congress Copyright Office, l'indication de :
Les moissonneurs (De maaiers), paroles de Paul André, Flemish tr. by Jan Mellaerts, musique de Henry Weyts, of Belgium ; choeur pour voix mixtes seules ou avec acc., oct 26, 1931,... Brussels, Belgium.
Donc un copyright a été déposé ou reconnu aux Etats-Unis trois avant la mort de Henri Weyts.

 

Trois sites néerlandais

www .fonos.nl
Het Nederlands Muziekarchief
De rooden roepen (2), Stem des Volks, Prijs: € 19,95,
Socialistische strijdliederen, opgenomen in de VARA Studio 1 in Hilversum.
8. De wapens neer, 2mn22, componist Henri Weyts.

http://www.wereldoorlog1418.nl/vindplaatsen/index.html
Nederlandse liedjes en gedichten over de Eerste Wereldoorlog 1914-1940.
Weyts, Henri, in J. Giesen, Nieuwe geschiedenis.
Het antimilitarisme van de daad in Nederland (1923):
-De wapens neer.

http://eeuwvandestad.nl/archives/516
« De wapens neer: Opname in verkiezingsreeks van de Sociaaldemocratische Arbeiderspartij in Nederland gemaakt eind 1928/begin 1929, bestemd voor de verkiezingen van 3 juli 1929. Orkest, mogelijk Duits, speelt het strijdlied 'De wapens neer', geschreven door Henri Weyts (±1890). Het lied roept de arbeiders op (militaire) dienst te weigeren.

Sur ces trois sites néerlandais, on cite « De wapens neer » du compositeur Henri Weyts.
Je traduirais par « Déposons les armes ». On peut écouter un extrait sur le premier site.
Le chant appelle les travailleurs à refuser le service militaire.
Il daterait de 1890 et on le retrouve dans un livre consacré à l'antimilitarisme et la première guerre mondiale.

 

Voir aussi mon blog bruxelles-zigzag en date du 27 décembre 2007.
D'autres photos prévues dans mon blog schaerbeek-photos.

 

Commentaires

Henry Weyts « Henry Weyts » Par le sculpteur G. De Leener. Le monument se trouve dans le parc Josaphat à Schaerbeek.
La stèle en pierre bleue, portant un médaillon en bronze de 35 cm de diamètre et une plaque historiée de 30 cm sur 65 cm. Le monument fut inauguré le 25 août 1935 à l’occasion du «Festival Henry Weyts», organisé par la Fédération des Sociétés schaerbeekoises. Le sculpteur qui voulut célébrer la mémoire du compositeur au sujet duquel la stèle dit «Nul n’a mieux traduit que quiconque la souffrance, le labeur, la joie du peuple». Henry Weyts, compositeur d’opéras et d’oeuvres lyriques, chef d’orchestre et directeur de chorales, est né en 1868 et est décédé en 1934.

Malheureusement je n'ai pas plus sur ce musicien

Écrit par : verreydt | 06/07/2010

Les commentaires sont fermés.