21/07/2009

Bal populaire pour la fête nationale

On annonce pour la veille de la fête nationale un bal populaire sur la place du Jeu de Balle à partir de 19h30.
Je ne suis rentrée à Bruxelles qu'à 20h30. Ai-je raté le bal ? A-t-il eu lieu après mon départ ? La place était pleine à craquer donc peu d'espace pour danser. Quelques serpentins. Il y a surtout les mains levés et les balancements. D'après certaines photos passées vers 22h, j'ai peut-être raté le passage d'Annie Cordy. J'ai assisté à la prestation du Grand Jojo. Bal ou non, c'était très agréable tant qu'on n'a pas passé d'enregistrement. A ce moment, le son était trop fort et des vibrations douloureuses me traversaient le corps. Je plains les habitants. Quant à moi, j'ai préféré m'éloigner. Dommage car je serais bien restée.

Après une recherche sur internet, je trouve le programme qui indique qu'à 19h30, il est prévu d'apprendre quelques pas de danse (Est-ce suffisant pour parler de bal populaire ?) et pas d'Annie Cordy.

270442704727052

Voir aussi le blog bruxelles-photos.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

http://www.bruegel-marolles.be/
Extrait :
Le grand Jojo, voilà bien un homme qui représente le peuple belge depuis des décennies. Il est bien connu des belges, autant francophones que néerlandophones (qui l'appellent Lange Jojo).Auteur de nombreux hit populaires dans notre pays, il n'a pas toujours été chanteur de vocation vu qu'il a commencé comme dessinateur, avant d'intégrer le monde de la musique comme disquaire et ensuite entamer la carrière qu'on lui connaît. Conscient du manque évident de chansons d'ambiances à l'époque, il décida qu'il était temps de combler ce vide. Dans ses chansons, il y a toujours un petit nombre de thèmes qui finissent toujours par revenir. Niveau football, il a été à la base de nombreux chants de supporter pour nos diables rouges et du célèbre hymne du club d'Anderlecht. Pour ce qui est de la bonne chair, le grand Jojo n'est pas en reste non plus avecun stock énorme de chansons à boire."Jules César", "Chef un p'tit verre on a soif" ou, à l'occasion du Mondial de Mexico,l'historique "We are the Champions" ("Allez allez allez, we are...!"), qui a fait le tour de la planète, joué au carnaval de Rio, hit incontestable au Japon... Le Grand Jojo les interprète toujours.
A 65 ans, ce natif d'Ixelles est entré dans le panthéon des grands amuseurs belgo-belges. Il a même été promu Chevalier de l'Ordre de Léopold. En garde, Grand Jojo! Le Grand Jojo est une icône belge par excellence, le représentant d'une certaine belgitude.

Les commentaires sont fermés.