25/06/2009

Burqa et Niqab

En Belgique, nous avons découvert le sort infligé aux femmes par les talibans et c'est ainsi que le mot burqa est entré dans notre vocabulaire pour le voile intégral quel qu'il soit.

Dans le Petit Larousse 2005 :
BURQA (burka)
= Vêtement traditionnel des femmes musulmanes, qui dissimulent leur corps de la tête aux pieds.

Pas d'autre précision. Pas de niqab.

Qu'en est-il de la dernière édition du Larousse ?

A cause de la mauvaise foi de certains, il vaut mieux enrichir son vocabulaire. (Voir mon billet précédent)

Le Soir d'aujourd'hui précise la signification de deux types de voile intégral à l'occasion d'une interview d'Elisabeth Badinter, philosophe et essayiste française.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

burqa, burka Burqa (burqua)

= Long vêtement bleu ou marron d'origine pachtoune (Afghanistan), ne laissant qu'une ouverture grillagée au niveau des yeux.

Niqab

= Voile intégral qui s'est répandu sous l'influence de l'islam wahhabite (Arabie Saoudite), ne laissant apparaître qu'une fente pour les yeux.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Extraits de l'interview d'Elisabeth Badinter.

 

En France, la conférence des présidents de l'Assemblée nationale a décidé, à l'unanimité, la création d'une mission d'information sur le port de la burqa et du niqab en rue.

Il faut savoir qu'un certain nombre d'imams intégristes, venant notamment d'Allemagne et de Belgique, font de la propagande, poussent les femmes à s'organiser en associations, etc.

...des femmes qui se transforment en fantômes.

... dans notre société occidentale, depuis l'origine des temps, la sociabilité primaire est de montrer son visage à l'autre. On ne peut pas parler à quelqu'un dont on ne sait pas qui il est, qui se cache derrière son grillage.

Dans notre culture, il y a deux cas de personnes qui pouvaient se cacher le visage : les inquisiteurs et les bourreaux.

Quand on est dans la rue, il y a une chose q'on ne peut pas faire, c'est se promener tout nu ; on ne peut pas montrer ses parties intimes. Et bien à l'inverse, on pourrait imaginer que l'on ne peut pas se cacher entièrement. Et cela est vrai pour les garçons comme pour les filles.

...·on est devant une véritable pression des intégristes durs, qui opèrent dans toute l'Europe, et qui visent à faire repousser nos propres limites.

...le gouvernement de Lionel Jospin s'en est remis à l'avis du Conseil d'Etat, qui avait dit qu'il fallait négocier avec les jeunes filles qui voulaient entrer dans les écoles publiques avec un signe religieux ostensible. Cela a été le commencement d'un cafouillage absolu.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Une envie de voir des fantômes en burqa (ou niqab) ?
Promenez-vous dans ma commune de Schaerbeek, surtout le jour de marché, par exemple le vendredi matin rue Royale. Ou dans la station Rogier et le tram 25.

Des fantômes qui nous insultent en affirmant par leur tenue que le sexe de la femme est un danger pour l'homme (C'est aussi la signification du simple voile qui a fait son entrée au parlement bruxellois et cela indépendamment des qualités intellectuelles et de coeur de celle qui le porte). Des fantômes qui soutiennent les hommes qui battent, violent, tuent des femmes qui ne veulent pas vivre ainsi.

Des fantômes qui insultent les femmes qui se sont battues et qui ont subi insultes et prisons en Europe et en Amérique. Une insulte pour celles qui se battent en ce moment...

Voir aussi mon billet précédent ainsi que celui du 22 juin 2006. Il y a trois ans !

Et il y a exactement 6 ans que j'ai commencé ce blog...

23:20 Écrit par Fr@ncine dans Bruxelles Ville et Région | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : femmes, vocabulaire |  Facebook |

Commentaires

je ne savais pas trouver les mots tu as écrit ce que je pense,
merci!
je pense sans cesse à ces femmes qui se sont battues pour nous au siècle dernier
et voilà où on en est aujourd'hui

Écrit par : Macedoine/Animusiques | 25/06/2009

à Macedoine Merci d'avoir laissé ce commentaire.

Écrit par : Francine | 26/06/2009

Entièrement d'accord avec toi. La défense de l'égalité entre les sexes et de la laïcité de l'espace public sont des combats à mener sans faiblesse !

Écrit par : nuages | 07/07/2009

Les commentaires sont fermés.