26/08/2008

Ceinture ou bretelle

velo-poupee-canada

http://www.la-bretelle.be/

Le 7 septembre 2008,
La BRETELLE de Bruxelles-périphérie,
un parcours promenade à vélo.

But : découvrir à vélo ou à pied l'hinterland bruxellois,
ces communes avec lesquelles Bruxelles a des liens.
Cette initiative se tient le même jour que le Gordel, mais sur un parcours différent, afin de garantir au mieux la sérénité de tous les participants. Départ à Wezembeek-Oppem à 10h00, avenue des Vignes, à proximité de la Maison Communale de Wezembeek-Oppem.

 

D'après le journal Le Soir de ce mardi 26 août 2008, par François Robert.

La Bretelle est une initiative du conseiller communal indépendant schaerbeekois Yvan de Beauffort.

La « bretelle » est élastique, se détend mais ne serre pas.
Elle suggère l'embonpoint, une certaine joie de vivre. C'est bon enfant, liant.

GORDEL = ceinture en flamand.
La ceinture a une connotation communautaire assez négative. Un noeud, une ceinture qui serre. Qui étouffe Bruxelles.

Yvan de Beauffort : « La feuille de route de la Bretelle de Bruxelles est la recherche d'un objectif commun et ambitieux pour Bruxelles et sa périphérie.

Deux parcours gratuits seront organisés :
- un parcours à vélo de près de 20 km.
- un parcours à pied de 8 km.
Ils traverseront Wezembeek-Oppem, Crainhem et les 2 Woluwe.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

J'aime la comparaison entre ceinture et bretelle.

Le gordel a été créé dans le but de montrer le caractère purement flamand du territoire ceinturant Bruxelles.
Même si je comprends le sentiment flamand, je ressens cette manifestation comme une attaque annuelle envers les francophones bruxellois.
J'apprécie « la Bretelle » qui a lieu le même jour que le gordel. Ce sera agréable ce jour-là de ne pas entendre parler que de la manifestation flamande, agressive de mon point de vue.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

A droite, photo d'un jouet du site du musée canadien des civilisations.

Les commentaires sont fermés.