27/05/2008

Wallon ou francophone

Dans le journal Le Soir du 24 mai 2008.
Kristien Hemmerechts, écrivaine flamande, s'adresse à Jean-Luc Outers, écrivain prix Rossel 1992.

Il fut un temps où je t'appelais « mon ami wallon », ce qui te faisait écrouler de rire.
C'est comme cela que j'ai su que « wallon » et « francophone » n'étaient pas des synonymes.
De notre côté de la frontière linguistique, on ne fait pas la distinction .

xxxxxxxxxxxxxxxxxx

En ne faisant pas cette distinction, on oublie, volontairement ou non, les bruxellois.

Les commentaires sont fermés.