12/03/2008

Des choses sans importance

09746

Suzanne m'invite à participer au petit jeu sans importance.
Voici le règlement :

1. Mettre le lien du blog qui nous a tagué.
2. Indiquer le règlement du jeu de tague.
3. Mentionner six choses sans importance sur soi-même.
4. Taguer six personnes à la fin du billet en mettant les liens vers leurs blogs respectifs.
5. Avertir sur leurs blogs les personnes taguées.

Que vais-je dévoiler de moi-même qui est sans importance ?

J'aime me promener le nez en l'air.
Cela n'a pas d'importance...

Mais si mais si
car être photographe amateur peut être dangereux
comme j'en ai fait la triste expérience le 7 février dernier.
Je me suis aplatie au milieu de la chaussée de Charleroi (cause : surélévation de la route par la stib), lunettes cassées sans parler des divers chocs sur le corps. Vous savez ainsi quelque chose de moi.
Quelque chose qui n'a pas d'importance.

Mais si mais si
car pour remplacer cette paire de lunettes, j'ai payé plus que pour le billet d'avion qui m'a transporté au Japon.
Ce matin j'ai été chez la coiffeuse.
Cela n'a pas d'importance.

Mais si mais si
car il faisait beau et j'ai pensé en profiter pour rechercher et photographier certains lieux de la commune d'Evere.
Il ventait tellement que je me suis encapuchonnée.
Cela n'a pas d'importance.

Mais si mais si
car le vent donne une impression désagréable de froid.
Après le passage au salon de coiffure, faut le faire.
Cela n'a pas d'importance.

Mais si mais si
car après un certain temps le corps réagit merveilleusement et je me suis sentie toute légère et la promenade a été plus longue que prévue et très agréable.
Cela n'a pas d'importance.

Mais si mais si
car au retour, avant de faire mes courses, je me suis arrêtée dans un endroit que j'avais repéré depuis longtemps en passant en voiture.
J'ai découvert un gâteau maison que j'ai photographié pour vous, chers lecteurs (et lectrices) égarés sur ce blog.
Cela n'a pas d'importance.

Mais si mais si
car le matin je suis partie sans déjeuner chez la coiffeuse, j'y ai reçu et mangé un oeuf en chocolat, ensuite je me suis arrêtée au lunch garden pour lire le journal en mangeant une couque au chocolat,
donc un gâteau crème fraîche après cela, même après une longue promenade sous le vent, ce n'était pas l'idéal.
Cela n'a pas d'importance.

Mais si mais si
car l'endroit était sympathique et j'en ai profité pour poursuivre la lecture d'un livre acheté à la foire aux livres. Un beau livre*.
Cela n'a pas d'importance.

Mais si mais si
car j'ai passé une agréable journée.
N'est-ce pas le plus important ?
Du moins pour moi.

A vous tous et toutes qui passez ici, je vous souhaite de passer de temps en temps une agréable journée. Où que ce soit....

Ai-je satisfait au règlement ?
Je n'en sais rien.
Cela a-t-il de l'importance ?

 

Je ne sais à qui passer le relais.
Pourquoi pas à vous qui me lisez ?

xxxxxxxxxxxxxxxx

Cliquez pour le site en pdf Cliquez pour agrandir

* Tsubame (hirondelle en japonais) le poids des secrets /3,
par Aki Shimazaki, édition de poche Babel 848.
Auteur d'origine japonaise vivant à Montréal de puis 1991.
Sujet du roman : massacre des Coréens lors du tremblement de terre de 1923.
La photo provient du site de l'éditeur Acte-sud.

23:56 Écrit par Fr@ncine dans Bruxelles Ville et Région | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.