15/02/2008

Survivre avec Misha Defonseca à Bruxelles

Extraits de
Survivre avec les loups, par Misha Defonseca, Edition Pocket 10499, janvier 2008.

Page 10.

survivre-avec-les-loups

Ce jour-là, dans la ville, je suis sur les traces de mon ancienne meute.
Il y a quelque part dans Bruxelles une rue, un petit immeuble triste, un logement poussiéreux et presque vide, où je me cachais sous un lit.
J'étais alors une petite fille blonde aux yeux verts.
Je reconnais vaguement l'endroit où je passe maintenant, cette ligne de tramway luisante qui emprunte la rue Gallait, la ligne 56 d'un quartier pauvre de Bruxelles.
Je vois une école, est-ce celle que j'ai connue, où une femme en noir est venue me prendre par la main, alors que j'attendais mon père ?
J'étais assise sur trois marches de pierre grise.
Je ne vois pas ces marches, ont-elles disparu ?
Ce porche ne me rappelle rien.

Page 11.

Moi qui ai fait des milliers de kilomètres seule à travers l'Europe en guerre, me voilà perdue sur un territoire minuscule, incapable de distinguer un balcon d'un autre.

J'apprends maintenant à vivre au milieu des humains, et j'apprends bien, sans les aimer, avec juste ce qu'il faut de haine pour tenir debout sans pleurer.
Je sais faire l'humain, je connais leurs grimaces, j'ai appris à parler, à lire, à écrire, à mettre un masque comme eux.

Page 17.

Je suis une sauvage, une moins-que-rien qui va pisser dans le jardin au lieu d'utiliser les toilettes comme une bonne petite orpheline reconnaissante.
Un petit monstre qui refuse les chapeaux ridicules.
Une vilaine fille qui ne supporte pas les culottes de coton ni les chemises de nuit en pilou boutonnées jusqu'au menton.
Une rebelle à ce Dieu qu'elles m'ont imposé et qui n'est pas le mien.
....

- Mais non tu n'es pas juive... Mais non tu ne t'appelles pas Mishke... Tais-toi, Monique ! Tu dois savoir ta prière et réciter le « Je vous salue Marie », aller te confesser et t'agenouiller à l'église. Tu as quatorze ans, tu dois te conduire comme une jeune fille.

Page 18.

- Non, maman m'a dit que j'étais née en 1934, je n'ai pas quatorze ans... j'en ai dix-sept !

...

Je m'en fiche de leur nom.
J'avais six ans quand on m'a volé mes parents, leur amour et mon nom.
J'avais sept ans quand j'ai dû me sauver.
Je m'accroche à cette certitude et à quelques mois près ça n'a pas d'importance.
Elle est là mon identité.

...

Les bigotes m'ont donné des murs et un toit, elles me nourrissent, j'en profite jusqu'au jour où elles n'auront plus le droit de m'y enfermer.

Je suis peut-être une mauvaise fille selon leurs critères, mais malgré tout le bien qu'elles disent me vouloir, je sais parfaitement ce qu'elles cherchent à tuer en moi.
Comme toujours, il ne faut pas être juive, il faut oublier Mishke, et les loups et le reste.

Mais ça, jamais.

xxxxxxxxxxxxxx

Voir mon billet du 14 décembre 2007.

La rue Gallait se trouve à Schaerbeek, donne sur la place Liedts, dans le prolongement de la rue de Brabant. Proche de la gare du Nord.
L'école ? Il y a des marches à celle de la rue Rogier proche de la rue des Palais.

xxxxxxxxxxxxxx

Survivre avec les loups, par Misha Defonseca.
Une escroquerie ?
Voir mon billet du 21 février 2008.

Commentaires

Pour l’historien de la déportation Maxime Steinberg et le spécialiste des enfants-loups Serge Aroles, ce livre serait une escroquerie ....

Écrit par : suzanne | 20/02/2008

Bonjour je m'appelle Lisa,j'ai dix ans .
J'ai lu le livre"Survivre avec les loups"et dans ce livre Misha(qui ne s'appelle pas Misha Defonseca) dit des choses vraiment comme si elle les avaient vécues et je trouve vraiment tres injuste de sa part d'avoir fais croire une histoire merveilleuse,courageuse et en même temps triste aux enfants....
Moi même qui adore les loups aie été très très déçue quand elle l'a avoué.
C'est peut-être un peu rude mais c'est un escrot* .
Ou ça peut-être aussi une Mythomane ; à savoir !
Donc voilà ce petit texte rien que pour vous dire que j'ai été terriblement déçue !

*escrot:je ne sais pas comment ça s'écrit ;)


BOSSER Lisa

Écrit par : Lisa | 13/04/2008

Les commentaires sont fermés.