23/12/2007

Un gouvernement pour combien de temps ?

lesoir-071223

Dans le carnet de samedi du journal Le Soir par Pierre Bouillon.

Dès que Verhofstadt III aura reçu la confiance du Parlement, il pourra se mettre au travail en disposant des pleins pouvoirs.
C'est un progrès par rapport à Verhofstadt II, bridé depuis mai (le Parlement est traditionnellement dissous 40 jours avant les élections, ce qui met d'office le gouvernement en affaires courantes).

Dimanche,
cela fera donc 236 jours
que le pays est privé d'un exécutif disposant de pleines prérogatives.

Mais qui ça trompe ?

Le vrai gouvernement est un faux.
Provisoire, il s'éteindra le 23 mars, quand Leterme I prendra le relais.

Mais Leterme I avec qui ? Pour quoi faire ? Tout reste à dire.

Sur le socio-économique comme sur l'institutionnel, la page est blanche.
Tout reste à faire.
Leterme I n'est encore qu'une idée, un plan (sur la comète, éventuellement, vu les difficultés).

La crise est finie ?
Non.
Le travail de formation continue, comme à l'été, comme à l'automne, comme à l'hiver.

C'est dire que ça chipote quand on entend le politique dire avoir réussi à
« arrêter-le-compteur-de-la-crise »,
cette pastille où la presse compte le nombre de jours sans nouveau gouvernement.
Stopper ça ?
Pas de raison.
Le compteur s'arrêtera le 23 mars 2008 quand le gouvernement provisoire aura été remplacé par un définitif.
286 jours après le scrutin
.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Depuis mai 2007, gouvernement en affaires courantes.
10 juin 2007 Elections.
Mai juin juillet août
septembre octobre novembre décembre.
Vendredi 21 décembre, Mr. Verhofstadt et ses 13 ministres ont prêté serment devant le roi Albert II.
Ce dimanche 23 décembre 2007, la Chambre a voté la confiance au nouveau gouvernement, 97 députés se sont prononcés pour, 46 contre, et un parlementaire s'est abstenu.

19:46 Écrit par Fr@ncine dans Bruxelles Ville et Région | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : belgique, elections |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.