15/12/2007

Impasse des Cadeaux

07962-impasse-des-cadeaux 07963-impasse-des-cadeaux 07964-impasse-des-cadeaux

07965-impasses-de-bruxelles

Saison des cadeaux.
Visiteurs des Plaisirs d'hiver 2007, vous passerez sans doute par la rue du Marché aux Herbes, près de la gare Centrale et de la Grand-Place de Bruxelles.

Entre les numéros 6 et 8 s'ouvre l'impasse des Cadeaux, la bien-nommée en cette période, du moins pour ceux qui ont les moyens de faire des cadeaux.
Entre les numéros 12 et 14, l'impasse Saint-Nicolas.
Voir mon blog bruxelles-photos.

Pourquoi de tels noms ?
Aucune explication dans le Dictionnaire de Jean d'Osta.
Informations trouvées concernant ces deux impasses :

L'impasse des Cadeaux n'a jamais eu que deux maisons.
Cinq familles y étaient recensées en 1866 et en 1920.
Nom donné en 1851. Pas de nom officiel auparavant.
Maintenant elle n'est plus qu'un couloir qui mène à un café ancien.

L'impasse Saint-Nicolas n'était pas une impasse au 18ème siècle, car elle avait un prolongement coudée qui débouchait rue de la Fourche.
En 1866, l'impasse Saint-Nicolas possédaient cinq petites maisons.
En 1920, deux maisons abritant dix personnes.
Maintenant elle donne accès à un café et communique avec la galerie du Centre.

Les commentaires sont fermés.