15/12/2007

GPS cadeau pour Bruxelles

Intéressante la remarque trouvée dans le guide multimédia du journal Le Soir paru mardi 11 décembre par Philippe Desalle :

Un système GPS devra... ne pas oublier qu'une partie de la population belge parle français (si, si).
Certains systèmes ont en effet la fâcheuse manie de n'indiquer les noms des artères de Bruxelles que dans la langue de Vondel*.

Et cela, souvent, on s'en rend compte qu'après l'achat, lorsque, l'appareil fixé au tableau de bord, on cherche désespérément ce que pourrait être cette Haagwindenlaan**...

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

* Vondel= écrivain flamand.
De même que langue de Molière = le français. Personnellement j'utilise parfois « langue de Maurice Carême ».

** Haagwindenlaan = avenue des liserons.
LAAN = avenue.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

C'est pour le même motif que j'utilise rarement google map qui, par l'utilisation massive du flamand, n'est pas destiné aux francophones, bruxellois ou autres !

Les commentaires sont fermés.