29/11/2007

Manneken Pis et Puccini

07743-manneken-pis-puccini

Cliquez ici pour des infos sur les habits prévus pour Manneken Pis.

Jeudi 29 novembre 2007
Gianni Scicci pour l'anniversaire du décès du compositeur italien Giacomo Puccini à Bruxelles le 29 novembre 1924.

D'après Wikipedia, le nom original en italien est Gianni Schicchi, une farce en un acte, un des trois opéras de Il Trittico créé en 1918 à New York.

D'après Wikipedia anglais, Puccini souffre d'un cancer de la gorge. Les médecins lui recommandent un nouveau traitement expérimental par radiation à Bruxelles. Il meurt le lendemain de l'opération.

Gianni Schicchi :
Basé sur une histoire qui fait référence à la Divine Comédie de Dante, chant 30.

Extrait d'un blog du journal français Le Monde en date du 8 septembre 2007 :
Gianni Schicchi est un opéra en un acte de Giaccomo Puccini, célèbre pour son aria "O mio babbino caro" ("O mon cher père"), interprété, entre autres, par Maria Calas.
L'histoire est quelque peu compliquée.
Un notable florentin, Buoso Donati, meurt laissant toute sa fortune à un monastère. Sa famille conteste le testament. Le jeune Rinuccio accepte d'aider cette famille dans leurs démarches en échange de leur soutien pour se marier avec Laureta, la fille de Gianni Schicchi, un autre richissime notable. Mais sa demande est déboutée par la plupart des Donati. Finalement Gianni Schicchi, suite aux suppliques de sa fille ("O mio babbino caro"), arrivera à reformuler le testament grâce a un judicieux stratagème, et à récupérer la presque totalité de la fortune de Buoso Donati, qu'il offrira en dot à sa fille en vue de son mariage avec Rinuccio.

Sur le site de la médiathèque :
Le vieux Buoso Donati vient de mourir, léguant par testament tous ses biens au clergé. Sa famille affolée fait appel à ce mauvais sujet de Gianni Schicchi, lequel, alors que le décès n'est pas encore connu, imagine de se substituer au défunt pour dicter au notaire un nouveau testament. Il en profite pour s'attribuer les biens du disparu.

Cliquez ici pour écouter et regarder Maria Callas dans "O Mio Babbino Caro".
Le livret ici.

Pas d'explication concernant le vêtement de Manneken Pis.

Les commentaires sont fermés.