16/07/2007

Tremblement de terre au Japon

seisme-japon

lundi 16 juillet 2007
Source: site de RTL télévision

Un violent séisme de magnitude 6,8 sur l'échelle ouverte de Richter a frappé lundi matin la région de Niigata, dans le centre du Japon, faisant deux morts et plus de 150 blessés, et provoquant d'importants dégâts matériels.
La secousse, qui a été ressentie dans le centre de Tokyo, a provoqué un incendie dans une centrale nucléaire qui a été rapidement maîtrisé.

Le tremblement de terre, un des plus puissants enregistrés au Japon ces dernières années, est survenu à 10H13 locales (01H13 GMT) au large de la préfecture de Niigata, à 250 km au nord-ouest de Tokyo. Son hypocentre a été localisé à 17 km sous le fond de la mer du Japon.
Il a provoqué des mini-tsunamis et été suivi de nombreuses répliques, dont la plus forte a atteint 4,2 sur l'échelle de Richter.

La secousse tellurique a atteint à Kashiwazaki et dans plusieurs autres points des préfectures de Niigata et de Nagano le degré "6 supérieur" sur l'échelle sismique japonaise, qui compte sept degrés. Un séisme d'une telle violence est susceptible de provoquer de très gros dégâts matériels.
Le séisme a ébranlé presque toute l'île principale de Honshu et a longuement fait trembler les gratte-ciels de Tokyo.
Le service des trains à grande vitesse Shinkansen a été interrompu sur plusieurs lignes, et l'aéroport de Niigata a été fermé pour vérifier que les pistes n'ont pas été endommagées.

La région de Niigata, située à 250 km au nord-ouest de Tokyo, avait subi le 23 octobre 2004 un séisme de magnitude 6,8 qui avait fait 67 morts et plus de 3.000 blessés et avait fait dérailler un Shinkansen.
Situé à la jonction de quatre plaques tectoniques, le Japon subit chaque année environ 20% des séismes les plus violents enregistrés dans le monde.

10:40 Écrit par Fr@ncine dans Ailleurs | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : japon |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.