25/06/2007

Le voile

Dans le journal Le Soir de ce lundi 25 juin 2007.
Carte blanche de Dominique Plasman, secrétaire générale des Femmes prévoyantes socialistes.
Extraits :

Le Centre de psychologie de la religion de l’UCL a effectué une enquête auprès de 313 personnes en Belgique francophone.
Les résultats de cette enquête avaient de quoi choquer plus d’un et plus d’une démocrate.

Les sentiments négatifs par rapport au voile seraient le signe d’un racisme subtil ?

Si le voile nous dérange, ce n’est pas parce que nous nous opposons à la liberté religieuse, ni à la diversité culturelle.
C’est pour ce qu’il exprime :
car il tente d’affirmer la hiérarchie des sexes, l’illégitimité du corps des femmes dans l’espace public et le refus de leur liberté sexuelle à égalité avec les hommes.
Proclamer en le portant sa propre infériorité relève d’un mécanisme socio-psychologique dont nous reconnaissons l’entière liberté aux femmes qui y consentent mais qui, en effet, nous interpelle.
Parce que nous croyons à l’égalité, à la liberté et à l’égale dignité de tous les êtres humains.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

UCL = Université Catholique de Louvain.

Octobre 2006, élections communales.
Il y avait des candidates voilées chez les socialistes (PS) et les sociaux-chrétiens (CDH).
Le président socialiste du parlement bruxellois Charles Picqué a d’abord interdit les femmes assesseurs voilées. Il a été obligé de changer d’attitude sous la pression de son parti qui craignait de perdre de nombreuses voix.

Quand il s’agit d’élection et de pouvoir, les droits de l’homme et de la femme sont oubliés.
(vrai aussi quand on évoque le génocide arménien, les arméniens étant peu nombreux, les candidats et électeurs d’origine turque étant très nombreux).

Le voile conduit à la burka de plus en plus fréquente en rue...

On a certainement attendu trop longtemps avant de réagir. Maintenant c’est la violence qui répond à l’interdiction.

19:41 Écrit par Fr@ncine dans Bruxelles Ville et Région | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : femmes |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.