23/06/2007

Jacques Simonet au Parlement bruxellois

02762-68-simonet-parlement-bruxellois

Le groupe des espérantistes de Bruxelles fête cette année ses cent ans d’existence.
Un membre du groupe, qui travaille au parlement bruxellois, a organisé à cette occasion une nouvelle visite du bâtiment, anciennement résidence du gouverneur du Brabant.

Dans l’hémicycle, j’ai été surprise par des fleurs.
Naïvement j’ai pensé qu’une dame de l’assemblée découvrirait cette surprise à la prochaine réunion.
C’est en m’approchant que j’ai compris en lisant le nom de Jacque Simonet, bourgmestre d’Anderlecht et chef de groupe de l'opposition MR (libéral) au parlement bruxellois.
Mort le 14 juin 2007 à 43 ans...

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

Extraits de textes parus dans le journal Le Soir et toujours en ligne sur le site :

simonet-jacques-20070614

Stature de grand échalas, brillante intelligence, humour caustique, bons mots acides...

Ministre-président de la Région bruxelloise, de 1999 à 2000 et en 2004.

Jacques Simonet embrassa les idées libérales alors que son père était ministre socialiste des Affaires étrangères.

Le parlement bruxellois a rendu hommage, vendredi 15 juin, en début de séance plénière, à l'ex-ministre-président et chef du groupe MR Jacques Simonet, décédé inopinément jeudi des suites d'une embolie pulmonaire.

Le ministre-président bruxellois Charles Picqué (socialiste) a quant à lui jugé qu'au travers des multiples scrutins auxquels il a participé, les Bruxellois avaient rendu à ce parlementaire avisé et Bruxellois convaincu sa détermination ainsi que son affection pour sa commune et sa ville.
« Son humour rendait nos travaux parfois fastidieux plus supportables. A l'aube d'une période difficile nous perdons un allié face à des combats difficiles », a conclu le ministre-président.

<<<<<<<<<<<<<<<<<

Pri la unuaj kvindek jaroj, musklaku ĉi tie.

Les commentaires sont fermés.