05/05/2007

Passage Chambon

Voir le billet précédent « Au pied de la fresque Martine à Laeken ».

Passage Chambon

En regardant mes photos, j’ai été intriguée par ce Passage Chambon signalé sur les poteaux de direction prévus pour les piétons, visiteurs de Laeken.
En cherchant sur internet, j’ai donc découvert que je suis passée à côté, sans connaître son importance, et sans y passer, car je n’osais m’y aventurer seule.

Voici quelques informations trouvées.

Sources :
http://www.lalibre.be/...id=344272
http://www.monument.irisnet.be/...pdf
http://www.beliris.be/...

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Passage Chambon.

- Passage piétonnier, sur le tracé royal, près de l'église Notre-Dame de Laeken.
- Relie l’avenue de la Reine, au pied de la fresque murale de Martine et son chien Patapouf, à la rue Hubert Stiernet située en contrebas,
- Passe sous la voie ferrée de la liaison ferroviaire Bruxelles-Waas qui coupe l’avenue de la Reine.
- Architecte Alban Chambon.
- Construction de  1911 à 1913.
- Classement le 1er juin 2006.
- Aspect décoratif soigné, la lanterne monumentale et les balustrades en sont les témoins principaux.

Alban Chambon était l'un des architectes de prédilection du Roi Léopold II.
Français, titulaire d'un diplôme de sculpture de l'école des Beaux-Arts de Paris, il s'installa à Bruxelles en 1868.
En 1892, il décora l'Hôtel Métropole, place De Brouckère.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Le tunnel de l’avenue de la Reine.

- Bordé de part et d'autre de voies latérales.
- Des garde-corps métalliques séparent ces voies latérales de la voirie centrale.
- Relie le square de Trooz au parvis de Laeken et se compose de trois pertuis.
- 1 pertuis central pour la chaussée (4 voies).
- 2 pertuis latéraux pour les passages piétons.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Deux ponts surplombent les voies :
le pont du chemin de fer et celui du tram.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

PERTUIS

D’après le Petit Robert :
- de l’ancien verbe pertuiser, autre forme de percer.
- Vieux ou dialectal : ouverture, trou.
- Langage technique : ouverture qui permet de retenir l’eau d’une écluse ou de la laisser passer.
Je suppose qu’ici le mot « pertuis » signifie « ouverture permettant le passage des voitures et des piétons ».

Les commentaires sont fermés.