17/01/2007

Le mot TAQUE

 

= = = = = = = = = = = = = = = = =
Taque d'égout ou dessus de poêle

Tours de Belgique, par Cléante, dans le quotidien Le Soir de ce mercredi 17 janvier 2007.

« La force des eaux a été telle que des taques d’égout se sont soulevées en certains endroits »,
rapportait Le Soir du 14 juillet 1997.

Lorsqu’il désigne
le couvercle en fonte d’une bouche d’égout ou d’une citerne,
ou encore le dessus de certains poêles,
taque est considéré comme un belgicisme.

On peut en douter, car le Trésor de la langue française, qui le considère comme tel, commence par le définir comme une « plaque de fonte », ce qui me paraît englober les deux acceptions susmentionnées.

Ce dictionnaire est mieux inspiré en précisant que ce mot, emprunté au bas-allemand tak (=plaque de cheminée) appartient à l’est et au nord-est du domaine d’oïl.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Dictionnaire Petit Robert.
Langue d’oïl : langue des régions de France situées approximativement au nord de la Loire et qui comportait plusieurs parlers (picard, bourguignon, anglo-normand, francien, etc.)

 

= = = = = = = = = = = = = = = = =
Philippe Cardoen et taques d’égout

philippe-cardoen-070117

Philippe Cardoen et taques d’égout
Voir
http://www.lagalerie.be/cardoen/....htm
Philippe Cardoen a exploité la taque d’égout qui émerge à fleur de bitume, par à-coups et jamais complète, creusée de larges mouvements patinés d’usure et incrustés de reliefs secs. Il les étudia par l’agrandissement et la démultiplication de fragments selon diverses symétries, en ensembles rectangulaires dont les éléments s’inscrivent de fait dans une grille (le Temps massacré).
Extrait du texte de Georges Meurant, 2005

Philippe CARDOEN
Site web : http://www.sculpturefonctionnelle.be

 

= = = = = = = = = = = = = = = = =
Recherche sur internet

http://atilf.atilf.fr/tlf.htm
TLFI = Trésor de la langue française informatisé.
Cliquez sur le bouton « entrez ».
J’écris « taque » et j’obtiens ce qui suit.

TAQUE, substantif féminin.
Plaque de fonte. (Dict. XIXe et XXe s.).
En particulier.
-
Plaque du contrecoeur d'une cheminée.
Tout ce qui porte un blason peut éveiller la curiosité de l'historien: émaux, sceaux (...), taques de cheminée (L'Hist. et ses méth., 1961, p. 750).
-Région. (Belgique). Plaque de fonte servant à couvrir un fourneau, un égout (PIRON Belgique 1978, p. 55).

Prononciation et Orthographe: [tak].
Homon. tac1, 2 et formes de taquer. Att. ds Ac. 1935.
Étymol. et Hist.
1.
1568 « plaque du contrecœur d'une cheminée » (Cout. de Sedan, Cout. gén., II, 1013, éd. 1604 ds GDF. t. 7, p. 620b, s.v. tache1);
2. 1964 « plaque de fonte dressée formant table, fixée sur le sol et utilisée dans certaines machines-outils » (Lar. encyclop.);
3. 1973 région. (Belgique) « couvercle d'un poêle de cuisine ou d'une citerne » (Mél. Imbs (P.), p. 304).
Mot du nord-est et de l'est du domaine d'oïl, empr. au b. all. tak « plaque de cheminée ».
Bbg. COLOMB. 1952/53, pp. 517-518.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Sur le site de l’Université de Liège (Belgique)
http://www.libnet.ulg.ac.be/bgphl/biblio.htm
Le Trésor de la Langue Française est le fruit de recherches linguistiques approfondies sur l'histoire et l'usage actuel du vocabulaire français.
Les années 60 marquent l'origine du projet avec la fondation du Centre de recherche sur la langue française destiné à assurer une succession
au Littré. Le travail d'une centaine de chercheurs donne alors naissance à 16 volumes, parus entre 1971 et 1994.
Offrant une analyse détaillée des mots du XIXe siècle et du XXe siècle, le TLF représente une référence incontestée. Le nombre d'exemples littéraires qui illustrent son contenu demeure inégalé. Au début des années 90, commence la phase de traitement informatique du TLF, assurée par le CNRS
au sein de l'Institut national de la langue française, devenu Analyse et Traitement Informatique de la Langue Française (ATILF) en 2001.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Pour les curieux de la langue française :

Féminisation des noms de métier et de profession en Communauté (de langue) française de Belgique
http://www.cfwb.be/franca/femini/feminin.htm

Nouvelle orthographe
http://www.fltr.ucl.ac.be/fltr/rom/ess.html

http://www.tlfq.ulaval.ca
tlfq = trésor de la langue française au Québec.

http://www.les-dictionnaires.com/francais.html
avec des liens disparus.

Nombreux liens sur le site de
http://www.liensutiles.org/languefranc.htm

Les commentaires sont fermés.