28/03/2006

Le Musée du chicon d'Evere à vendre

Le Musée du chicon d’Evere à vendre
D’après le journal Le Soir de ce mardi 28 mars 2006. Par A-C Huwart. En ligne ici.

Le Musée du chicon est à vendre.
« J'ai fait le tour, commente son propriétaire, Christian Stevens. J'aurais voulu aller plus loin, créer un lieu de rencontres culturelles, mais il faudrait rénover, isoler, revoir les possibilités de parking, etc. Ce serait trop d'investissements. »

Le chicon est à Evere ce que le chou de Bruxelles est à Saint-Gilles.
Au temps où l'urbanisation se limitait à la première couronne, les communes périphériques servaient de garde-manger à la capitale.
Evere est resté un village de maraîchers jusqu'à la Seconde Guerre mondiale, avant l'arrivée de l'Otan et des buildings.
Capitale du chicon, exportant ses précieux légumes jusqu'aux Etats-Unis.

« On pouvait alors facilement rejoindre le marché matinal du Botanique, par la chaussée de Haecht ou la chaussée de Louvain », raconte Christian Stevens.

Alors président du cercle d'histoire d'Evere, Christian Stevens crée son « Musée de la witloof – Geuzenberg » en 1991.
Dans une fermette centenaire au 29 de la rue Leekaerts, au pied de la maison communale.
L'endroit est surréaliste. Une demeure de conte de fées au milieu du béton. Elle abrite les outils laissés par le dernier cultivateur de chicons d'Evere.
Et sous les poutres de l'ancienne grange, on déguste les spécialités locales, parmi lesquelles les incontournables chicons au gratin et autres stoemps de witloof-saucisse.

xxxxxxxxxxxxxx
Evere, Saint-Gilles : deux communes de la Région de Bruxelles-Capitale.
La première couronne : désigne la petite ceinture, contour du pentagone, boulevards qui ont remplacé la première enceinte.
Botanique : non loin de la gare du Nord.
Le chicon est appelé « endive » par les français. On lit aussi, witloof, chicorée belge.

Et Schaerbeek, autre commune de la Région de Bruxelles est appelée la Cité des Ânes, car du haut des remparts, les bruxellois voyaient arriver les paysans accompagnés de leurs ânes.

20:15 Écrit par Fr@ncine dans Bruxelles Ville et Région | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : evere |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.