27/03/2006

Madame Gertrude stéphane Steeman Bernard Perpète

Madame Gertrude Elections en Belgique d'après Madame Gertrude

Elections en Belgique

Entendu dans l’émission télé Controverse, un journaliste ou un politique qui devait se croire en France, car il a utilisé l’expression « élections municipales » au lieu de « élections communales ».

Feuilletant un livre rappelant des émissions télés mettant en scène Madame Gertrude (Stéphane Steeman) et son petit-fils Christophe (Bernard Perpète), j’ai eu envie de recopier ce qui suit.

xxxxxxxxxxxxx

- Dis grand-mère, c’est quand même malheureux de voir que, malgré nos votes, il n’y a jamais rien qui change en Belgique.

- Mais menneke, si les élections ça faisait changer quelque chose chez nous, il y a longtemps que ce serait déjà interdit.

xxxxxxxxxxxxx

Les dialogues de Gertrude, par Stephane Steeman, Editions Bourtembourg, Courcelles, 1993, page 24.

 

La langue bruxelloise par Madame Gertrude

La langue bruxelloise. Extrait de :
Les dialogues de Gertrude, par Stephane Steeman, Editions Bourtembourg, Courcelles, 1993, page 52.

Madame Gertrude est bruxelloise et son petit-fils Christophe (joué par Bernard Perpète qu’on voit maintenant jouer au vendeur sur je ne sais quelle chaîne télé) est wallon.

xxxxxxxxxxxxx

bernard-perpete

- Dis donc, c’est difficile la langue bruxelloise.

- Et comment dit-on « Je vous en prie, asseyez-vous ici à la droite de la comtesse, sur ce superbe fauteuil Louis XVI ? »

- En bruxellois ? Je ne sais pas.

- On dit : « Mettez-vous ! »

- Ah bon

- Et comment dit-on à ton avis « Veuillez s’il vous plaît avoir la gentillesse de bien vouloir répéter ce que je n’ai pas eu l’honneur d’entendre à l’instant. »

- …………

- On dit : « Wat ? »

- Ben, oui, c’est ce que je disais, le bruxellois, c’est pas facile. Maintenant qu’on est fédérés, les Wallons et les Flamands auront de la peine à l’apprendre cette langue étrangère.

xxxxxxxxxxxxx

Mai 2007. Bernard Perpète est décédé à 45 ans en septembre 2006.

Les commentaires sont fermés.