24/03/2006

Droit de l'homme

D’après le journal Le Soir de ce vendredi 24 mars 2006.
Par Maroun Labaki.

Audition au Parlement européen.
Maher Arar, 36 ans, ingénieur canadien d’origine syrienne, était à Bruxelles hier pour témoigner devant la commission du Parlement européen chargée d’enquêter sur les activités secrètes de la CIA en Europe.
Le 26 septembre 2002, l’ingénieur transite par un aéroport de New York, en router vers le Canada. La CIA l’appréhende. Le 8 octobre, il est embarqué dans un jet privé utilisé par la CIA. Destination Aman, via Rome. D’Amman, il est transféré en Syrie par la route en Syrie, et confié aux bourreaux du régime de Damas. Dès le lendemain, les séances de torture débutent. En octobre 2003, sans explication, il est libéré et renvoyé au Canada.

Site de La Libre, cliquer ici.
Article du Soir du 10 mars, cliquer ici.
Ligue des droits au Canada, cliquer ici.
Site du comité de soutien (en anglais), cliquer ici.

17:13 Écrit par Fr@ncine dans Web | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.