24/10/2005

La Cité des Anes

Cette personne du monde politique a démoralisé tout un corps de métiers (au moins un) par des mesures et des explications qui ont montré son mépris pour celui-ci, mais son sourire trompe de nombreuses personnes.
Comment respecter une personne qui nous méprise?
On vient d’annoncer l’arrivée officielle de cette personne dans ma commune, la Cité des Ânes.
Sans doute avait-elle raison. Je suis un âne !
Jour de deuil !

Schaerbeek = Cité des Anes et des cerises

Les commentaires sont fermés.