13/05/2005

Les écuries royales

Entrée des Ecuries Royales et sortie de la visite

Ecuries royales, photo 7190 Ecuries royales, photo 7191

Jen la eniro al la antaŭaj ĉevalejoj. Fotoj de stalfakoj, paradkaleŝoj, kostumoj de kaleŝistoj.

 

Historique

Ecuries royales, photo 7193

Panneau explicatif :
Au 19ème et au début du 20ème siècle, le département du Grand Ecuyer s’occupait des carrosses et des chevaux utilisés pour les déplacements quotidiens de la Cour.

Les actuelles Ecuries de Laeken ont été construites au début du 20ème siècle. Suite au développement rapide de l’automobile, seule l’aile droite garda sa fonction d’origine. Boxes de chevaux, une forge, un hall d’attelage, une sellerie, des logements pour le personnel de service au premier étage.

En 1951 le département du Grand Ecuyer cessa d’exister. Le garage fut placé sous les ordres du Commandant des Palais.

Quelques carrosses d’apparat sont exposés. Le cocher menait les chevaux, soit du siège, soit assis à dos du cheval de gauche.

 

La salle de harnachement (entrée et sortie pour la visite des Ecuries)

Ecuries royales, photo 7207 Ecuries royales, photo 7209

Au plafond, la devise "L’union fait la force".
Au début de l’indépendance, le français était la seule langue officielle. Ce que reprochent encore maintenant certains flamands aux francophones.

Dans les Ecuries, on trouve des panneaux explicatifs. Je regrette qu’il n’y en ait pas ailleurs.

Pour l’origine de la devise belge, lire le billet du 5 mai 2005

 

Berlines et coupé de gala

Ecuries royales, photo 7194 Ecuries royales, photo 7198

Berline de gala « Vénus » fabriquée vers 1825 en Angleterre.
Le roi Léopold Ier apporta cette voiture en Belgique lors de son accession au trône en 1831. (Panneau explicatif)

Pour le lion belge (lion belgique = leo belgicus), lire les billets du   4 mai 2005.

Ecuries royales, photo 7200 Ecuries royales, photo 7202 Ecuries royales, photo 7203

A gauche : Berline de gala « Louise-Marie » acquise en 1856 chez Jones Frères à Bruxelles.
Cette voiture servit déjà sous le règne de Léopold Ier. Elle fut attelée de six chevaux pour le baptême de prince Albert et utilisée pour la dernière fois en 1950.
Sur la photo : la princesse Astrid descend de la berline "Louise-Marie", lors de son mariage avec le prince Léopold le 10 novembre 1926.
A droite : Coupé de gala « Windsor » acquis en 1864 à Londres.
(Source: Panneau explicatif)

 

Uniformes de cocher

Ecuries royales, photo 7205 Ecuries royales, photo 7206

Cliquez   ici  pour la visite des Serres de Laeken en 2005.

Les commentaires sont fermés.