13/05/2005

Château royal de Laeken

Entrée du domaine royal

Ecuries royales, photo 7187 Ecuries royales, photo 7184 Ecuries royales, photo 7182

Au loin, le château royal.
C’est la résidence royale. Le palais royal au centre de Bruxelles est le lieu de "travail" du souverain.
A droite, un chemin pavé conduit aux écuries royales.

Jen la eniro al la reĝa kastelo. Oni konstruis ĝin ĉirkaŭ la jaro 1780. Ekde la sendependeco de Belgio, tie loĝas la reĝo. En la centro de la urbo staras la palaco kie la reĝo "laboras". La dua reĝo konstruigis grandegajn vintro-ĝardenojn. Fine de aprilo kaj komence de majo, la publiko rajtas viziti kaj admiri parton de la parko, vintro-ĝardenojn, antaŭajn ĉevalejojn. Mi jam montris ĉi tie fotojn de la parko, ĉevalejoj. Vidu blogaĵojn de la 12-a kaj 13-a de majo. Kelkajn fotojn mi uzas por miaj virtualaj kartoj

 

Historique du domaine royal

D’après Les Serres royales de Laeken, par Irène Smets, Ludion guides 2001.
xxxxxxxxxxxx

Le château de Laeken s’appelait à l’origine le Schoenenberg. Il a été édifié dans les années 1780 à la demande de la gouvernante autrichienne Marie-christine, fille de l’impératrice Marie-thérèse, et de son époux qui voulaient en faire leur résidence d’été.

Abandonné après l’annexion des Pays-Bas autrichiens par la France, le bâtiment tomba en ruine.
En 1803 il fut acquis et restauré sur l’ordre de Napoléon Bonaparte.

En 1815, le château, qui appartenait à l’Etat, devint la résidence d’été du roi Guillaume Ier des Pays-Bas, qui fit construire une grande orangerie à une centaine de mètre du bâtiment.

Après l’indépendance de la Belgique, en 1830, Laeken devint une des résidences des souverains belges.

Le premier roi, Léopold Ier, qui régna de 1831 à 1865, n’y apporta que peu de modifications.

Son fils Léopold II (roi de 1865 à 1909) procéda à plusieurs reprises à des travaux d’agrandissement et d’embellissement. Il développa le domaine, fit bâtir un gigantesque complexe de serres et confia le réaménagement du parc à un architecte paysagiste français. Les derniers travaux d’importance, en 1902, étaient destinés à doter le château de deux ailes, comprenant notamment les Ecuries royales.

A la fin de sa vie, Léopold II fit don des « possessions royales » à l’Etat : c’est ce qu’on appelle la Donation royale. Aujourd’hui encore, cette fondation gère une grande partie du domaine de Laeken.

Ce domaine de 220 hectares englobe le château et ses dépendances, le parc avec les Serres, le Belvédère et le Stuyvenberg.

 

Cliquez   ici  pour les cartes virtuelles réalisées avec des photos du domaine royal.

Cliquez   ici  pour la visite des Serres de Laeken en 2005.

Les commentaires sont fermés.