06/04/2005

Lectures - prise de flambeau

Je reprends le flambeau que Nutria m’a passé.

1 Combien de livres lisez-vous par an ?

De la première à la dernière page ? Rarement les dernières années, à mon grand regret. Je lis trop lentement et ma mémoire flanche quand je dépose le livre quelques heures. Ce qui ne vous étonnera pas quand vous saurez que je suis une petite vieille de 99 ans. J’espérais me gaver de lecture à ma retraite. Mais je me suis passionnée pour l’ordinateur et apprendre seule exige beaucoup de temps de recherche et de lecture.

2 Quel est le dernier livre que vous avez acheté ?

Le livre de l’expo Made in Belgium (= Réalisés en Belgique). Voir mon billet du 24 mars 2005.

3 Quel est le dernier livre que vous avez lu ?

Vital Barholere, Vieillir en Occident, Le regard d’un Africain, Editions Memor, Transparences.

4 Citez cinq livres qui comptent beaucoup pour vous ou que vous avez particulièrement appréciés.

Comme tgtg, je vous citerai La Magie des Paradoxes, car dernièrement j’ai pensé écrire un billet sur Bruxelles en m’inspirant du style de ce livre. Mais le temps m’a manqué et j’ai oublié de quoi il s’agit. Pour ceux qui s’intéressent aux sciences et qui ne connaîtraient pas ces livres, je leur recommande ces deux anciens livres cités par tgtg, La Magie des Paradoxes et Le Géométricon.

Parmi les derniers livres qui m’ont particulièrement touchée, je ne peux vous les citer car vraisemblablement vous ne lisez pas l’espéranto. Un livre de nouvelles, de rêves et de légendes, écrit par une finlandaise sur le nord de son pays, récits qui m’ont accompagnés quand j’ai visité cette région. Un autre livre de nouvelles autobiographiques rédigées par une russe, élevée dans une république limitrophe de l’Iran, et décrivant par petites touches la situation sous l’Union Soviétique, puis les guerres ethniques à la chute de l’empire.

Je peux citer un livre que j’ai découvert en espéranto et qui m’a été offert par une finlandaise. C’est le Kalevala, l’épopée finlandaise. Si je me souviens bien, le dernier barde était une femme morte au début du 20ème siècle en Carélie. Cette région a été annexée par les Soviétiques pendant la seconde guerre mondiale et ses habitants chassés. C’est pourquoi il y a maintenant de grandes communautés orthodoxes en Finlande. Les prêtres orthodoxes étant plus tolérants que les protestants, c’est dans cette région qu’un médecin a pu encore recueillir des morceaux de cette épopée chantée, transmise oralement de génération en génération. C’est la base de son livre, le premier en finnois en dehors de la bible. Pour en prendre connaissance plus vite, j’ai cherché une traduction française. Mais je préfère la traduction en espéranto et les finlandais disent que c’est cette traduction qui est la plus fidèle, sans doute parce que c’est un finlandais qui l’a traduit. Dans les autres langues, le finnois n’est généralement pas la première langue du traducteur.

Le Kalevala, Epopée des Finnois, par Elias Lönnrot, 2 tomes, Edition Gallimard, L’aube des peuples.
Je copierai dans mon blog esperanto le début qu’on m’a appris à chanter.

Je vais m’inspirer de tgtg qui écrit : "citer des ouvrages que l’on ne connaît pas forcément".

Ségou, Les murailles de terre, par Maryse Condé, 3 tomes dans le livre de poche.

Demain les chiens, par Clifford D. Simak, collection J’ai lu 373.

Au nom de tous les miens, par Martin Gray. Si j’avais eu ce livre en mains avant mes 20 ans, peut-être que ma vie aurait été autre. Car c’est un livre d’espoir et de confiance dans la vie, confiance que je n’ai jamais eue car personne ne me l’a transmise.

Quand je suis prise d’une fringale de lecture, et cela a été le cas dernièrement, je préfère relire d’anciens livres de ma bibliothèque.

Des policiers dans diverses collections de poche : des Exbrayat, Les aventures du Saint, Les aventures du Baron d’Anthony Morton. Ces livres sont vieux, parfois illisibles (qualité bon marché), je devrais m’en débarrasser pour faire de la place mais rien que de les regarder me procure une telle émotion, que j’en suis incapable.

Puisqu’on fête les 175 ans de la Belgique, je suis au regret de vous signaler que je n’ai jamais été séduite par les livres de Simenon.

Est-ce à cause du Kalevala, que j’aime particulièrement la série Thorgal en bandes dessinées ?

Connaissez-vous la série Chats, Quand demain sera hier, par Convard-Paul, Edition Dargaud ?

5 A qui allez-vous passer le relais (un blog ou deux) et pourquoi ?

Je suis perplexe. Je mettrai un post scriptum si quelqu’un accepte de prendre le relais.

P.S. de jeudi 7 avril 2005
Merci à Aramis-le-rimailleur qui a accepté de reprendre le flambeau..

 

Kalevala, Martin Gray, Maryse Condé, Demain les Chiens, Le Baron d’Anthony Morton, Exbrayat

Ségou de Maryse Condé Le Baron d’Anthony Morton

Kalevala
http://www.bibliomonde.net/
http://flaneries.ouvaton.org/kalevala.html
http://www.ranska.net/...kalevala
http://www.geographis.ch/...kallela
http://www.herodote.net/histoire

Martin Gray
http://www.cyberpresse.ca/lectures/...
http://www.guysen.com/...
http://www.radio-canada.ca/...

Maryse Condé
http://www.lehman.cuny.edu/...conde
http://www.arts.uwa.edu.au/...Conde
http://guadeloupe.rfo.fr/...
http://www.unesco.org/...

Clifford D. Simak
http://www.cafardcosmique.com/..simak

Anthony Morton
http://serie.lebaron.free.fr/ (avec pop up)

Exbrayat
http://membres.lycos.fr/planfoy/...exbrayat (avec pop up)

15:10 Écrit par Fr@ncine dans Divers | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.