31/10/2004

Changer l'heure

Changement d'heure

 

Cette nuit, vais-je l’avouer ? Je m’amusais à l’ordinateur au lieu de profiter d’un bon repos mérité.
Tout à coup bang.
Sur l’écran apparaît la boite de dialogue de l’horloge.
Il n’y avait pas 2 minutes de passées au-delà de 3 heures
et sur la barre des tâches je remarque qu’une heure s’était envolée.
Cela n’a pas été le cas avec la vidéo de la télévision.
L’horloge de celle-ci a préféré le faire sans ma présence.
Quant aux autres montres et horloges, qu’est-ce que ça m’énerve.
Au moins en hiver il n’y a qu’une heure de différence avec l’heure solaire.
J’envie les habitants d’Europe centrale.

 

Trouvé chez http://nutria.viabloga.com/ 

Pour celles et ceux qui se posent chaque fois la question cruciale
« On avance ou on recule ? »

Changer l’heure

Voici un truc infaillible :

OCTOBRE
se termine par RE
donc on REcule d’une heure = > - 1

AVRIL
débute par AV
donc on AVance d’une heure = > + 1

11:56 Écrit par Fr@ncine dans Divers | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

30/10/2004

Parc Josaphat Borée et Cendrillon

Borée au parc Josaphat.

Dimanche à 15h, je danserai au pied de Borée,
le dieu grec des Vents du Nord au Parc Josaphat.

Dimanĉon je la dekkvina, mi dancos piede de Boreo,
la helena dio de la norda vento (nova PIV)

IMG_5368

 

D’après le Larousse :
Borée = Dieu des Vents du nord, fils d’un Titan et de l’Aurore.
boréal = (du grec boreas, vent du nord) du nord (exemple : hémisphère boréal), contraire de austral.

 

Cendrillon au parc Josaphat.

 

5423 Cendrillon au Parc Josaphat 5424 Cendrillon au Parc Josaphat 5425 Cendrillon au Parc Josaphat

Sculptures au parc Josaphat.

Borée, bronze sur socle en pierre de France dû à Joseph Van HAMME, est un dieu du vent du Nord qui domine le pont de pierre qui enjambe les étangs et souffle la tempête de ses joues gonflées.

Cendrillon par Edmond Lefèvre, statue en bronze sur socle en pierre bleue (voir plus bas)

La fontaine d´amour par Mon De Ryck, monument en marbre de Carrare.

Renseignement trouvé sur des sites disparus en mai 2007.

Pour Cendrillon : Le nom sur la plaque, que j’ai photographiée, est différent

Fontaine d'amour

 

Ballade d'automne au Parc Josaphat.

Aŭtuna promenado en brusela parko.

automne au parc Josaphat

automne au parc Josaphat

 

 => http://fb.skynetblogs.be/ .. octobre 2004

=> A revoir http://bruxelles2003.skynetblogs.be/..18 mars 2004

26/10/2004

Justice et traduction

cliquez pour lire

La justice est pauvre.
Cliquez pour lire.
A mon humble avis, on a utilisé une machine à traduire et non un traducteur.

15/10/2004

Malvira, un chat bruxellois.


 Malvira, un chat bruxellois, qui me sert de modèles pour mes cartes virtuelles.
(dinoweb permet d’envoyer ses propres cartes)
= = >> http://fb.skynetblogs.be/


01:11 Écrit par Fr@ncine dans Bruxelles Ville et Région | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : divers |  Facebook |

Eté 2005 Chevaux dans la ville

chevaux en été 2005

Dans Le Soir de mercredi 13 octobre 2004.

Durant l'été 2003, les vaches de « Art on Cows » ont envahi Bruxelles.

En 2005, ce sont les chevaux de la «Horse Parade» qui caracoleront dans la ville, à l'occasion du 175ème   anniversaire de la Belgique. Ils galoperont dans la capitale mais aussi à Anvers, Knokke et Liège, entre le 21 juin et le 21 septembre prochains.

-Le principe est toujours le même, explique Nathalie Saverys, l'une des organisatrices. Un sponsor-mécène achète un modèle de cheval et demande à un artiste de le décorer. Les oeuvres sont ensuite exposées durant l'été. A la fin de l'événement, plusieurs chevaux seront vendus aux enchères et une partie des bénéfices sera versée à des associations qui s'occupent de l'enfance en détresse.

Contrairement aux vaches dont le modèle vierge existait en trois versions (couché, broutant, marchant), il a fallu créer de toutes pièces le canevas des chevaux, qui seront soumis à la créativité des artistes. En juin dernier, un appel a été lancé. Les organisateurs ont reçu pas loin de 300 projets envoyés par 96 artistes. Ce mardi, ils ont donc dévoilé le tiercé gagnant : le cheval noble, le cheval de trait et le petit cheval à bascule. Il y a en réalité trois chevaux mais cinq versions, précise François Didischeim, autre organisateur.

Georges Bras a créé le cheval à bascule. L'artiste allemand Ralf Bollman a imaginé le cheval noble de dressage. Quant à Adrien Versaen, il a rendu hommage au cheval de trait mais a aussi proposé un cheval noble cabré, en deux dimensions. Les artistes qui choisiront ce dernier modèle pourront décorer soit le cadre reprenant la forme vide du cheval en découpe, soit le cheval découpé.

Tous les chevaux sont en fibre de verre, recouverts de polyester et de teinte blanche. Selon le modèle, les canevas seront vendus entre 4.250 et 4.750 euros. Le nombre maximum de chevaux vendus sera limité à 250 (dont 50 participeront aux enchères).

Petite nouveauté : dans chaque ville, les chevaux seront regroupés dans un seul site.

A Bruxelles, c'est le parc du Cinquantenaire qui accueillera la horde.

Comme pour « Art on Cows », une série de chevaux vierges seront mis à disposition des villes, afin qu'ils soient décorés par les associations qu'elles soutiennent. Un concours sera aussi organisé au sein des écoles primaires. Dix chevaux, décorés par dix écoles du pays, participeront à l'expo. Enfin, le public pourra élire le cheval le plus apprécié, le plus belge et le plus original.

La commercialisation des 250 chevaux auprès des sponsors se fera d'ici la fin de l'année.

www.horseparade.be.

01:07 Écrit par Fr@ncine dans Bruxelles Ville et Région | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : divers |  Facebook |