17/04/2004

Avenue Voltaire

Traversons et regardons dans l’autre direction,
dans la direction de l’avenue Voltaire
du nom de l’écrivain français bien connu.

cerisiers en fleurs

Extrait de
La chanson des rues de Schaerbeek
Jean Francis, éditeur Louis Musin, 1975
.

Avenue Voltaire.
Voltaire séjourna plus d’une fois à Bruxelles.
C’est lui qui écrivit à ce propos :

Pour la triste ville où je suis
C’est le séjour de l’ignorance,
De la pesanteur, des ennuis,
De la stupide indifférence ;
Un vieux pays d’obédience
Privé d’esprit, rempli de foi.

François-Marie Arouet (1694-1778) partage avec Paul Deschanel le privilège de remplacer un boulevard qui portait le nom d’Emile Vandeputte.

Cet Emile Vandeputte qui dut céder la place – en 1911- à Voltaire et à Paul Deschanel était échevin des Travaux Publics.
Le scandale éclata lorsque le Parquet procéda à l’arrestation de l’échevin accusé d’avoir veillé à ses intérêts personnels en les confondant allègrement avec ceux de la commune. Emile Vandeputte fut condamné et il mourut en prison.

On prétendait sous le manteau, à Schaerbeek, que l’incendie de l’hôtel communal qui détruisit complètement les archives n’était pas étranger à l’affaire.

Les commentaires sont fermés.